Aujourd’hui les fabriquants de puces ARM gèrent de manières différentes les périphériques. Il n’existe pas d’interface de programmation standard.

Le noyau 3.7 tendra à réduire cette fragmentation en proposant une version unifiée du kernel. Un répertoire unique « /include/linux/plateform_data/ » sera utilisé par les constructeurs pour tout les pilotes.

Le support des puces ARM du marché devrait être progressif.