Lancées pour la première fois en 2017, les Compute Cards sont de minuscules ordinateurs. Leur but était de mettre à la disposition des consommateurs un système informatique modulaire permettant de mettre à jour facilement les systèmes de paiement.


Intel a donc décidé de mettre fin à sa plateforme Compute Card. Apparemment, celle-ci n’a pas rencontré le succès escompté.

Une prise en charge jusqu’à la fin 2019

Malgré l’arrêt du développement des Compute Cards, Intel a promis d’assurer leur prise en charge tout au long de l’année. « Nous continuerons à offrir un support pour les cartes Compute actuelles jusqu’en 2019, afin de répondre aux besoins des clients avec les solutions existantes et nous sommes reconnaissants envers eux pour leur partenariat en vue de ce changement » a indiqué son porte-parole.